Les trois épreuves du tetrathlon

1. L'EQUITATION

Chaque équipe a charge d'apporter deux chevaux, les deux autres étant mis à la disposition des cavaliers par tirage au sort et montés au pied levé.

Le dressage :
C'est un quadrille ou toute l'équipe évolue ensemble. Le chef d'équipe doit, à pied, dicter un programme officiel, en tenue de concours. Des juges de dressage évaluent les qualités de chacun et l'osmose du groupe. Ils attribuent des points individuels et d'ensemble.

Le saut d'obstacles :
Le parcours de saut est jugé au style et comporte des obstacles d'une hauteur de 80 à 100 cm. Ces hauteurs sont généralement plus accessibles en début de saison, privilégiant la beauté et la précision, et atteignent le maximum des cotes à l'approche de la finale.

2. LA COURSE A PIED

Cette épreuve d'endurance, pratiquée dans la nature (parcours Vita ou terre battue), consiste en un parcours de 3000 mètres. Une tabelle Jeunesse & Sport agréé par Macolin attribue des points à chaque coureur, en fonction de l'âge et du chronomètre. Les participants s'exécutent par groupes de 8 à 15 personnes, formés en fonction des temps réalisés aux entraînements.

3. LA NATATION

Un 50 mètres nage libre est effectué dans un bassin de 25 mètres. Les nageurs plongent par groupe de 2 ou 4 personnes, selon le nombre de participants. Les groupes sont également formés en fonction des temps d'entraînement et les points attribués en fonction des critères de la tabelle susmentionnée.

Raiffeisen